Louis-Marie Croisez
  • Biographie :

Louis-Marie est issu d’une famille où la musique était très présente. À six ans, il découvre son premier instrument : le saxophone, pour lequel il obtiendra la médaille de la ville de Namur en même temps que son diplôme de Rhétorique en 1988.

Alors que ses grandes sœurs poursuivent leurs études dans des conservatoires royaux, Louis-Marie choisit d’intégrer une école d’Ingénieur Civil. Parallèlement à cette profession d’Ingénieur, le chant occupe toutefois une part énorme dans sa vie. L’idée qu’il « savait » chanter a toujours été évidente pour lui, jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’une formation technique et théorique plus solide était nécessaire afin de développer sa voix particulière et naturelle de contre-ténor (mezzo-sopraniste). A l’âge de 30 ans, il décide de suivre des cours de chant avec pour objectif de se former en musique baroque.

Il a fait partie d’un nombre important de chœurs, dont le chœur semi-professionnel Ishango (dir. Thierry Lequenne) et l’Octuor VOcal du HAinaut OVOHA (dir. Jonathan Bridoux).
Il apprécie particulièrement le chant soliste, et s’est produit plusieurs fois avec le Florilège Musical (dir. Guy Lardinois) dans des répertoires baroques Italiens et Sud-Américains, ou encore, plus récemment, avec l’ensemble Cappella Conventi (dir. Gleb Gladkov), très actif dans la région de Mons.

Actuellement, en plus de Laus Aeterna, il fait partie également du Choeur symphonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles CFWB (dir. Anthony Vigneron) et du Brussels Chamber Choir (dir. Helen Cassano).

Louis-Marie a étudié le hautbois moderne durant plus de 10 ans, et étudie actuellement le hautbois baroque.

© Laus Æterna 2019 ©